Les migraines sont un facteur de risque pour les maladies cardiaques

Au Canada, la prévalence à vie des migraines est estimée à 24 % chez les femmes et à 9 % chez les hommes (ACMTS, 2017). Les migraines peuvent être débilitantes et causer des dysfonctionnements cognitifs, des douleurs au cou, de la dépression et de l'anxiété. Les migraines sont causées par une inflammation du système nerveux. Une aura migraineuse (une migraine accompagnée de problèmes visuels ou d'autres problèmes sensoriels) est fréquemment ressentie et est associée à un risque accru de crise cardiaque, d'AVC et de problèmes de santé mentale.

Bien que l'on sache que les migraines sont associées à un risque accru d'accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque, le risque d'autres maladies cardiovasculaires courantes est moins bien établi. Cette étude (impliquant l'hôpital universitaire d'Aarhus au Danemark et l'université de Stanford en Californie) est la première étude de cohorte basée sur la population à examiner ces associations. Cet article a été identifié comme l'un des articles ayant le plus fort impact en février 2018.

Particularités de l'étude

L'étude a inclus 51 032 personnes souffrant de migraines et 510 320 personnes de la population générale comme groupe de contrôle. Les deux groupes ont été appariés sur l'âge (l'âge moyen au début de l'étude était de 36 ans), le sexe et l'année civile, avec 19 ans de suivi.

Ce que cette étude révèle

Les migraines sont plus fortement associées aux maladies cardiovasculaires chez les personnes qui présentent une aura et chez les femmes plus que chez les hommes.

Les migraines sont un facteur de risque pour :

  • Accident vasculaire cérébral
  • Crise cardiaque
  • Fibrillation auriculaire (battements rapides du cœur)
  • Thromboembolie veineuse (caillot de sang qui part d'une veine et se déplace jusqu'aux poumons, bloquant l'apport sanguin à la partie du poumon concernée).

Les migraines NE SONT PAS un facteur de risque pour :

  • Une insuffisance cardiaque ou une maladie vasculaire périphérique.

RÉDUIRE L'INCIDENCE ET LA GRAVITÉ DE LA MIGRAINE ET RÉDUIRE LE RISQUE DE MALADIE CARDIAQUE.

Les Lignes directrices de pratique clinique (LPC) canadiennes 2017 suggèrent que le magnésium soit utilisé comme alternative ou comme complément aux opioïdes pour contrôler les migraines. Le magnésium est un analgésique puissant qui gère la perception de la douleur et la réaction à la stimulation périphérique.

Le diclofénac, un médicament anti-inflammatoire, est la première option de traitement de la migraine suggérée par les GPC canadiens. Cependant, le diclofénac est associé à des effets secondaires gastro-intestinaux que beaucoup ne peuvent tolérer. Heureusement, il existe des solutions de rechange naturelles. Plusieurs études cliniques ont montré que :

  • La serratiopeptidase est aussi efficace que le diclofénac mais sans les effets secondaires indésirables.
  • la curcumine réduit l'inflammation cérébrale dans la dépression (Am J Geriatric Psychiatry, 2017).

Combinez les avantages prophylactiques et de contrôle de la douleur d'EasyMag Magnesium Bisglycinate avec les avantages anti-inflammatoires d'InflaCare-X (Serratiopeptidase et Curcumine) qui peuvent aider à réduire l'incidence et la gravité des migraines et peuvent réduire le risque de maladie cardiaque.

Adelborg, K., Szepligeti, S.K., Holland-Bill, L., Ehrenstein, V., Horvath-Puho, E., Henderson, V.W. et Sorensen, H.T. (2018) Migraine et risque de maladies cardiovasculaires : Étude de cohorte appariée basée sur la population danoise. BMJ 360 : k96 : doi:10.1136/bmj.k96 Petite discussion à chaud - Volume 3, numéro 2.

Liste de produits

Vous n'avez aucun article dans la liste de souhaits.

Francais
Francais